A A A A

Infoline

40 20 80

info@shd.lu

52 visages de la fondation

Voici les témoignages de 52 collaborateurs qui vous donnerons un bref aperçu de leur quotidien professionnel auprès de la fondation.

Témoignages

Sonja

32 ans - Luxembourgeoise - Aide-soignante - Schifflange - 2002

Bei der Stëftung Hëllef Doheem arbeite ich als Krankenschwesterhelferin. Morgens fahre ich zu den Klienten um sie bei der Pflege zu unterstützen. Nachmittags kümmere ich mich um die Betreuung zu Hause. Meistens  gehe ich mit den Klienten einkaufen oder mache Spaziergänge.

Lire ce témoignage dans son intégralité

32 ans - Luxembourgeoise - Aide-soignante - Schifflange - 2002

Bei der Stëftung Hëllef Doheem arbeite ich als Krankenschwesterhelferin. Morgens fahre ich zu den Klienten um sie bei der Pflege zu unterstützen. Nachmittags kümmere ich mich um die Betreuung zu Hause. Meistens  gehe ich mit den Klienten einkaufen oder mache Spaziergänge.  Das hängt ganz davon ab was sie geplant haben. Bei den Klienten die nicht rausgehen möchten oder können, bleibe ich mit ihnen in der Wohnung und beschäftige mich mit ihnen. Ein beliebter Zeitvertreib ist das Kartenspielen, das Erzählen oder auch sonstige Tätigkeit die sie begeistert.

Ich wollte immer im sozialen Bereich arbeiten. Ausschlaggebend war dabei, dass ich meine Grossmutter gepflegt habe. Danach wollte ich diesen Beruf ausüben und habe die Ausbildung als Krankenschwesterhelferin angefangen. Ich habe die Gelegenheit wahrgenommen, ein Praktikum bei der Stëftung Hëllef Doheem zu machen und das hat mir sofort  gefallen. Ich war ganz begeistert zu den Klienten nach Hause zu fahren. Was mir bei der Stiftung besonders gefällt, ist die Tatsache dass wir ganz autonom arbeiten können und  oft unterwegs sind, anders als in einer stationären Einrichtung wie einem Altersheim, Pflegeheim oder einem Krankenhaus. Nach meinem Praktikum habe ich mich bei der Stëftung Hëllef Doheem beworben und habe sofort eine Antwort bekommen. Der gute Teamgeist spielt dabei auch eine ganz wichtige Rolle. Es gibt eine wirklich gute Stimmung hier.

In meinem Beruf schätze ich besonders die Tatsache, dass wir durch unseren Einsatz den Klienten ermöglichen, ihre Eigenständigkeit und das „zu Hause bleiben“ zu bewahren. Die Vielfältigkeit der Aktivitäten die wir am Nachmittag mit den Klienten haben, macht mir auch sehr viel Freude. Ich kann mit ihnen sehr vielseitig beschäftigen. Ich kann eine sehr gute Beziehung zu den Klienten aufbauen und kann mich nach ihren Gewohnheiten richten. Ich finde es schöne dass ich eine gute Bezugsperson für die Klienten bin.

Fermer

Aurélia

35 ans - Française - Infirmière - Esch-sur-Alzette - 2010

Je suis infirmière à la Stëftung Hëllef Doheem. Au quotidien, je prodigue des soins infirmiers  tels que des injections, des pansements et la gestion des traitements médicamenteux au domicile des clients. Je joue aussi un rôle éducatif auprès des clients de la fondation.

Lire ce témoignage dans son intégralité

35 ans - Française - Infirmière - Esch-sur-Alzette - 2010

Je suis infirmière à la Stëftung Hëllef Doheem. Au quotidien, je prodigue des soins infirmiers  tels que des injections, des pansements et la gestion des traitements médicamenteux au domicile des clients. Je joue aussi un rôle éducatif auprès des clients de la fondation. Je suis en mesure de mettre en place les solutions adéquates à leurs besoins en tenant compte de leur situation personnelle, leur environnement ou leur(s) pathologies. En tant qu’infirmière, je réalise aussi des soins de nursing, d’hygiène corporelle auprès des clients et parfois des gardes à leur domicile. De plus, je vérifie l’exactitude des ordonnances médicales et suis un intermédiaire de référence entre le client et les médecins. Je travaille en collaboration avec une équipe de soins que je me dois d’encadrer au mieux. Je suis aussi l’infirmière de référence pour les clients de mon quartier.

Par le passé, j’ai travaillé dans un laboratoire d’analyses médicales et je réalisais des prises de sang au domicile des patients. J’ai ensuite postulé à la Stëftung Hëllef Doheem sur les conseils d’une amie qui y travaillait déjà. Ce réseau de soins proposait une prise en charge du client dans sa globalité et à son domicile, ce qui me permettait à nouveau de réaliser des soins variés tout en continuant à travailler dans un cadre non fermé.

Dans mon métier, j’aime le contact avec les clients et leur famille, la diversité de mon travail, les différents soins et moyens que nous pouvons proposer aux clients, ainsi que le travail en collaboration avec les diverses professions médicales et sociales (médecin, ergothérapeute, kiné, assistante sociale, pharmacie,…). Un autre atout de la fondation est la possibilité du choix de son temps de travail (30h, 35h… /semaine) ainsi qu’une évolution de carrière, sans oublier les nombreuses formations dont toute l’équipe soignante peut bénéficier toute l’année (plaies, soins palliatifs, cours de luxembourgeois, diabète, communication…).

Fermer

Chantal

28 ans - Luxembourgeoise - Aide-soignante - Rédange - 2004

Je suis Aide-soignante à la Stëftung Hëllef Doheem. Je suis impliquée dans les activités qui se rapportent aux aides à domicile. J’aide par exemple les clients à se laver ou à s’habiller. J’assure aussi un service de garde au domicile des clients et je les accompagne lors de leurs sorties, que ce soit pour aller faire des courses ou simplement pour  aller se promener.

Lire ce témoignage dans son intégralité

28 ans - Luxembourgeoise - Aide-soignante - Rédange - 2004

Je suis Aide-soignante à la Stëftung Hëllef Doheem. Je suis impliquée dans les activités qui se rapportent aux aides à domicile. J’aide par exemple les clients à se laver ou à s’habiller. J’assure aussi un service de garde au domicile des clients et je les accompagne lors de leurs sorties, que ce soit pour aller faire des courses ou simplement pour  aller se promener.

Pendant mes études, j’ai eu l’occasion de faire des stages dans différents secteurs. J’ai ainsi pu connaitre le milieu hospitalier, les maisons de retraite et le domaine des aides et soins à domicile. C’est de loin cette dernière option que j’ai préférée. A l’issue de mon stage, la Fondation m’a proposé un emploi et j’ai bien sûr accepté. J’étais motivée par le fait d’aider les personnes dépendantes à rester chez elles le plus longtemps possible dans de bonnes conditions de vie.

Dans mon métier, j’aime le contact que j’entretiens avec les clients et j’aime leur faire plaisir. J’apprécie aussi le fait de pouvoir travailler de manière indépendante au sein d’une équipe.

Fermer

Martine

49 ans - Luxembourgeoise - Aide-senior - Steinsel - 2008

Je suis Aide-senior à la Stëftung Hëllef Doheem. Mon travail consiste à aider les clients dans leurs tâches ménagères. Je fais entre autres leur vaisselle, m’occupe de leur linge et du repassage et nettoie leur maison. Dépendant de leur état de santé, je fais également avec le client, ou pour le client, les différentes courses dont il a besoin.

Lire ce témoignage dans son intégralité

49 ans - Luxembourgeoise - Aide-senior - Steinsel - 2008

Je suis Aide-senior à la Stëftung Hëllef Doheem. Mon travail consiste à aider les clients dans leurs tâches ménagères. Je fais entre autres leur vaisselle, m’occupe de leur linge et du repassage et nettoie leur maison. Dépendant de leur état de santé, je fais également avec le client, ou pour le client, les différentes courses dont il a besoin.

J’ai débuté ma carrière professionnelle en travaillant comme secrétaire puis comme remplaçante dans une crèche où je gardais des enfants. J’ai ensuite mis ma carrière entre parenthèse pour me consacrer à part entière à ma famille. Lorsque j’ai voulu réintégrer le marché de l’emploi, les membres de l’initiative « Rëm Schaffen » de l’Agence pour le Développement de l’Emploi m’ont conseillé de poser ma candidature à la Stëftung Hëllef Doheem. J’ai suivi leur conseil et trouve depuis 2008 entière satisfaction dans ma fonction d’Aide-senior au sein de la fondation. Depuis le début de ma carrière, c’est finalement le travail qui me correspond le mieux.

Dans mon métier, j’aime le contact que j’entretiens avec les clients et l’aide que je leur apporte. Le temps que je reste chez les clients à effectuer leurs tâches ménagères nous permet d’échanger pas mal de points de vue sur différents sujets. Au final, l’échange que j’ai avec les clients a plus de valeur à leurs yeux que le travail que je réalise effectivement. J’apprécie aussi beaucoup la variété de mes tâches, la bonne entente avec mes collègues de travail ainsi que toutes les formations qui me sont offertes par la Stëftung Hëllef Doheem.

Fermer

Michael

50 ans - Allemand - Infirmier en soins palliatifs - Steinsel - 2008

Ich arbeite als Krankenpfleger in der Palliativpflege bei der Stëftung Hëllef Doheem. Meine vorrangige Aufgabe bei der Palliativpflege ist es, schwerkranken und sterbenden Menschen in der Endphase ihres Lebens zu unterstützen. Dabei ist es wichtig die Familien der Klienten miteinzubinden.

Lire ce témoignage dans son intégralité

50 ans - Allemand - Infirmier en soins palliatifs - Steinsel - 2008

Ich arbeite als Krankenpfleger in der Palliativpflege bei der Stëftung Hëllef Doheem. Meine vorrangige Aufgabe bei der Palliativpflege ist es, schwerkranken und sterbenden Menschen in der Endphase ihres Lebens zu unterstützen. Dabei ist es wichtig die Familien der Klienten miteinzubinden. Somit besteht meine Aufgabe darin, nicht nur die Pflege auszuführen, sondern ebenfalls Ansprechpartner für den Klienten und seine Familie zu sein. Dadurch gewähre ich den Familien zusätzliche Unterstützung und Sicherheit.

Ich habe lange in einem Krankenhaus gearbeitet und wollte die andere Seite der Pflege noch einmal näher kennen lernen und habe mich daher für die ambulante Pflege entschieden. Die Stëftung Hëllef Doheem war damals mein erster Ansprechpartner. Ich habe ein sehr interessantes und optimales Umfeld gefunden, in dem ich mich mit meinen Fähigkeiten sehr gut einbringen konnte und einen Arbeitgeber, der mich in allen Bereichen unterstützt und gefördert hat. Mir war es sehr wichtig nicht ausschließlich pflegerische Akten zu machen. Gerade in der Palliativpflege ist es notwendig den Menschen in seiner ganzen Komplexität zu betrachten und ihn vielseitig zu unterstützen. Es ist eine tägliche Herausforderung in diesem Bereich zu arbeiten, und die Arbeit ist immer interessant.

In meinem Beruf mag ich besonders, dass kein Tag wie der andere ist und dass man ständig im Kontakt zu den Klienten steht. Was mich fasziniert, ist den Klienten in seinem familiären Umfeld zu erleben und dort zu betreuen.

Fermer

Aude

31 ans - Française - Infirmière - Bertrange - 2006

Je suis infirmière à la Stëftung Hëllef Doheem. Quotidiennement, je me rends au domicile des clients pour leur prodiguer des soins infirmiers tels qu’injections, distribution de médicaments, bandages ou pansements. Mon travail est très varié. En plus des soins à domicile, il m’arrive régulièrement de me mettre en contact avec les médecins pour réadapter le traitement des clients.

Lire ce témoignage dans son intégralité

31 ans - Française - Infirmière - Bertrange - 2006

Je suis infirmière à la Stëftung Hëllef Doheem. Quotidiennement, je me rends au domicile des clients pour leur prodiguer des soins infirmiers tels qu’injections, distribution de médicaments, bandages ou pansements. Mon travail est très varié. En plus des soins à domicile, il m’arrive régulièrement de me mettre en contact avec les médecins pour réadapter le traitement des clients. C’est par exemple le cas si une plaie ne se soigne pas bien ou si l’état du client ne s’améliore pas malgré le traitement suivi. J’apprécie tout particulièrement la relation humaine et l’accompagnement que j’entretiens avec le client et sa famille, du premier jour de la prise en charge jusqu’au dernier souffle dans certains cas.

Par le passé, j’ai travaillé 3 ans dans un bloc opératoire en tant qu’instrumentiste. Le côté technique du métier me plaisait beaucoup mais le côté relationnel avec le client n’était pas assez présent à mon goût. J’aime prendre le temps d’écouter les personnes. Je connaissais une personne qui travaillait déjà à la Stëftung Hëllef Doheem et qui s’y plaisait bien. J’ai posé ma candidature et suis ravie de faire partie de l’équipe maintenant. Le fait de ne pas devoir travailler les nuits a également eu son poids dans la balance.

Dans mon métier, j’aime beaucoup la relation humaine que j’entretiens avec chacun des clients. En me rendant à leur domicile, j’ai vraiment l’occasion de construire, pas à pas et jour après jour, une réelle relation d’aide aux clients. J’apprécie aussi les diverses possibilités d’aide et soins à domicile dont bénéficient les clients au Luxembourg. Je suis également très impressionnée par la qualité des soins qui sont prodigués au sein de la Stëftung Hëllef Doheem grâce à une équipe pluridisciplinaire.

Fermer

Ivana

31 ans - Luxembourgeoise - Aide-soignante - Bettembourg - 2003

Je suis Aide-soignante au Foyer de jour de Bettembourg. J’encadre principalement les clients lors des activités de groupe et les accompagnes lors des sorties quotidiennes organisées par le Foyer.

Lire ce témoignage dans son intégralité

31 ans - Luxembourgeoise - Aide-soignante - Bettembourg - 2003

Je suis Aide-soignante au Foyer de jour de Bettembourg. J’encadre principalement les clients lors des activités de groupe et les accompagnes lors des sorties quotidiennes organisées par le Foyer.

J’ai connu la Stëftung Hëllef Doheem par le biais d’un travail d’étudiant. L’environnement de travail et la perspective d’évolution m’ont directement séduite. Je suis rentrée à la fondation un mois après en tant qu’Aide-senior. Depuis 2003, la fondation m’a permis de me qualifier, d’abord comme Aide-socio-familiale puis comme Aide-soignante et ce parallèlement à mon emploi.

Dans mon métier, j’aime passer du temps avec les personnes dépendantes, les aider et les écouter. J’apprécie aussi le fait d’être encadrée par une équipe dirigeante toujours disponible.

Fermer

Patrick

40 ans - Luxembourgeois - Psychologue - Steinsel - 2001

Ich bin als Psychologe bei der Stiftung Hëllef Doheem tätig. Ich betreue sowohl die Klienten als auch deren Angehörige. Daneben bin ich auch Trainer für die internen Weiterbildungen der Mitarbeiter, sowie Kursleiter für die Angehörigen Kurse. Ich bin ausserdem Moderator für interne und ethische Fallbesprechungen.

Lire ce témoignage dans son intégralité

40 ans - Luxembourgeois - Psychologue - Steinsel - 2001

Ich bin als Psychologe bei der Stiftung Hëllef Doheem tätig. Ich betreue sowohl die Klienten als auch deren Angehörige. Daneben bin ich auch Trainer für die internen Weiterbildungen der Mitarbeiter, sowie Kursleiter für die Angehörigen Kurse. Ich bin ausserdem Moderator für interne und ethische Fallbesprechungen.

Ich habe mich für die Stiftung Hëllef Doheem entschieden, weil ich einerseits eine Spezialisierung in Gerontopsychologie (Fachbereich der Psychologie des älteren Menschen und des Alterns) habe und andererseits die Themenvielfalt der Stiftung sehr schätze. Ich habe durch diese Tätigkeit die Möglichkeit mit Themen zu arbeiten beispielsweise Tod, Alter und Krankheit, welche aufgrund ihrer gesellschaftlichen Tabuisierung eine Herausforderung darstellen. Ein weiterer entscheidender Faktor ist der menschliche ungezwungene Umgang der unter den Kollegen, ähnlich dem Prinzip einer Grossfamilie, mit einer Duzkultur und gegenseitiger Hilfe. Zudem hat mich die Tatsache sehr motiviert, dass die Stiftung die Mitarbeiter in vieler Hinsicht fördert durch das umfangreiche Angebot an Fortbildungen, Fallbesprechungen und individuelle Betreuung durch die Equipe Psycho-Social.

Was mir besonders in meinem Beruf gefällt, ist die Tatsache, dass ich ihn meistens als besonders sinnvoll betrachte, weil er mir ermöglicht, anderen Menschen eine Hilfe anzubieten, sich selber zu helfen. Damit kann ich mich sehr stark identifizieren. Was mir auch noch sehr gut gefällt sind die Lernmöglichkeiten,  d.h. sowohl auf professionneller wie auch persönlicher Ebene. Ich lerne durch die Klienten und durch meine Arbeit ständig Neues dazu. Besonders berreichernd finde ich ausserdem, dass ich soviele Menschen mit den verschiedensten Schicksalen, Persönlichkeiten und Lebensgeschichten kennenlernen kann, und zwar im ganzen Land. Die Vielfalt der Arbeitsthemen ist ein weiterer Motivationsfaktor: Ich arbeite mit allmöglichen Alterskategorien, Religionen, und werde mit sehr unterschiedlichen Problemstellungen und Themen konfrontiert. Was mir persönlich auch noch gut gefällt ist die Tatsache, dass es eine sehr interdisplizinäre Arbeit ist, was die Berufsgruppen mit denen man arbeitet betrifft, und dass ich als Psychologe sehr autonom arbeiten kann. Dadurch kann ich auch den Bedürfnissen der Klienten sehr entgegenkommen, z.B passe ich mich der Zeit der Klienten sehr an, gerade wenn es um Familienangehörige angeht, die oftmals arbeiten, kann ich diese auch abends betreuen.

Fermer

Jasmine

42 ans - luxembourgeoise - Infirmière de liaison - Activités spécialisées - 1992

Je suis infirmière de liaison à la Stëftung Hëllef Doheem. Mon travail consiste à garantir la continuité des soins d’un client lors d’une hospitalisation ou d’un retour à domicile.

Lire ce témoignage dans son intégralité

42 ans - luxembourgeoise - Infirmière de liaison - Activités spécialisées - 1992

Je suis infirmière de liaison à la Stëftung Hëllef Doheem. Mon travail consiste à garantir la continuité des soins d’un client lors d’une hospitalisation ou d’un retour à domicile.

Pour garantir la continuité des soins je travaille en étroite collaboration avec les médecins, le personnel infirmier, les assistantes sociales, les kinés, etc. J’évalue l’autonomie et les besoins avec le patient et sa famille.

Si la personne hospitalisée n’est pas encore cliente à la fondation, je suis appelée par une assistante sociale de l’hôpital ou un médecin pour venir lui présenter les services de la Stëftung Hëllef Doheem  et nous convenons ensemble de la prise en charge à domicile.

Le métier d’infirmière s’est révélé être une évidence pour moi après avoir suivi des cours de 1er secours et m’être investie comme ambulancière dans ma jeunesse. Mes études d’infirmières m’ont ensuite ouvert les portes de la Stëftung Hëllef Doheem en 1992, anciennement «Hëllef Doheem Krankefleg». J’avais déjà effectué un stage dans le domaine des aides et soins à domicile pendant mes études. Celui-ci m’avait beaucoup plu et m’a conforté dans mon choix. Je souhaitais aussi avoir un travail de jour, chose que la fondation pouvait m’offrir. J’ai donc fait mon entrée à la Stëftung Hëllef Doheem en tant qu’infirmière. Après 8 ans sur le terrain, j’ai pris  la coordination d’un des centres d’aide et de soins de la fondation pendant 4 ans. C’est seulement ensuite que j’ai endossé le rôle d’infirmière de liaison. Pendant toutes ces années, la fondation m’a permis de concilier ma vie professionnelle et ma vie personnelle en m’accordant une flexibilité au niveau de mon temps de travail.

Fermer

Lynn

25 ans - Luxembourgeoise - CATP administratif - Mersch - 2011

Zurzeit mache ich eine Ausbildung (Certificat d’aptitude technique et professionnelle) zur Büroangestellten bei der Stëftung Hëllef Doheem. Meine Tätigkeiten bestehen größtenteils aus allgemeinen Sekretariatsarbeiten, wie zum Beispiel der Telefonzentrale, und anderen anfallenden Tätigkeiten.

Lire ce témoignage dans son intégralité

25 ans - Luxembourgeoise - CATP administratif - Mersch - 2011

Zurzeit mache ich eine Ausbildung (Certificat d’aptitude technique et professionnelle) zur Büroangestellten bei der Stëftung Hëllef Doheem. Meine Tätigkeiten bestehen größtenteils aus allgemeinen Sekretariatsarbeiten, wie zum Beispiel der Telefonzentrale, und anderen anfallenden Tätigkeiten. Meine Arbeit ist sehr abwechslungsreich und erlaubt mir viel Kontakt mit den Klienten also auch mit den Mitarbeitern der Stiftung. Wir sind hier wie eine große Familie.

Meine Ausbildung besteht aus drei Jahren. Das erste Jahr meines Praktikums war ich bei einem Autohändler angestellt. Da dies mir nicht so sehr gefiel, entschloss ich mich zu wechseln. Ich war sehr dankbar als die Stiftung sich für mich entschied, da mir eine Bekannte von ihrer Arbeit bei der Stiftung erzählt hatte und das mir sehr gut gefallen hat. Als schulische Grundausbildung hatte ich die „section paramédicale“ gewählt, welche sich sehr gut mit meiner heutigen Tätigkeit kombinieren lässt: der soziale Kontakt und Büroarbeiten.

An meiner Arbeit mag ich besonders, dass sie nie langweilig wird und daß ich man manchmal schon mit Kleinigkeiten, wie z.B. einem Telefongespräch, den Menschen helfen kann.

Fermer

Nathalie

36 ans - Française - Kinésithérapeute - Steinsel - 2007

Je suis kinésithérapeute auprès de la Stëftung Hëllef Doheem. Mon métier consiste à me rendre au domicile des clients pour leur prodiguer les soins de kinésithérapie dont ils ont besoin.

Lire ce témoignage dans son intégralité

36 ans - Française - Kinésithérapeute - Steinsel - 2007

Je suis kinésithérapeute auprès de la Stëftung Hëllef Doheem. Mon métier consiste à me rendre au domicile des clients pour leur prodiguer les soins de kinésithérapie dont ils ont besoin. Ces soins comprennent des exercices de rééducation à la marche, des instructions visant à regagner un peu d’autonomie au niveau des gestes de tous les jours ainsi que des entraînements respiratoires. Je m’occupe également des personnes en fin de vie en leur faisant principalement des massages afin de diminuer la douleur et d’améliorer leur confort et leur bien-être.

J’ai choisi de travailler à la Stëftung Hëllef Doheem car les bonnes conditions de travail que la fondation offre à ses collaborateurs m’en persuadent. J’en ai été convaincue après ma première journée d’essai. La pluralité des équipes de travail était également un élément primordial pour moi après avoir travaillé toute seule en tant qu’indépendante pendant des années.

Dans mon métier, j’aime le contact humain que j’entretiens avec les clients. La rencontre et le travail avec eux se passent toujours très bien. Je fais bien souvent de très belles rencontres.

Fermer

Delphine

28 ans ans - Française et luxembourgoise - Diététicienne - Steinsel - 2007

Je suis diététicienne auprès de la Stëftung Hëllef Doheem. Mon travail consiste à me rendre au domicile des clients, qui en font la demande, pour élaborer avec eux des solutions de nutrition adaptées à leur état de santé personnel.

Lire ce témoignage dans son intégralité

28 ans ans - Française et luxembourgoise - Diététicienne - Steinsel - 2007

Je suis diététicienne auprès de la Stëftung Hëllef Doheem. Mon travail consiste à me rendre au domicile des clients, qui en font la demande, pour élaborer avec eux des solutions de nutrition adaptées à leur état de santé personnel.

Je profite des formations que je dispense aux collaborateurs de la Stëftung Hëllef Doheem et aux aidants informels pour les sensibiliser au rôle de l’alimentation dans le secteur des soins afin de pouvoir offrir aux clients une prise en charge de qualité. Mon travail se complète par des conseils et un soutien individuel visant une approche globale orientée vers le client dans sa vie quotidienne.

De plus, je me tiens à la disposition des collaborateurs de la Stëftung Hëllef Doheem pour toutes leurs questions personnelles en matière de nutrition.

Après avoir complété mon diplôme de diététicienne par une formation interdisciplinaire en gériatrie et psychogériatrie, j’ai choisi d’intégrer la Stëftung Hëllef Doheem, car elle m’offrait la possibilité de démontrer au quotidien les effets bénéfiques d’une alimentation adaptée à la santé et au bien-être des personnes, et ce jusqu’à un âge avancé. De plus, la fondation me permettait d’exercer un travail varié au sein d’une équipe interdisciplinaire.

Dans mon métier, j’aime accompagner et soutenir les clients en élaborant avec eux des solutions adaptées à leur situation personnelle. Le contact et la collaboration avec les autres services de la fondation me procurent également une grande satisfaction.

Fermer

Gilda

38 ans - Luxembourgeoise - Educatrice - Luxembourg - 2007

Je travaille en tant qu’éducatrice au Foyer de jour « Siwebueren » de la Stëftung Hëllef Doheem. Une de mes missions au foyer est d’impliquer les clients dans le choix et la réalisation des activités communes et leur donner la possibilité de nouer et d’entretenir des relations sociales. Une de mes grandes priorités est de permettre aux clients de continuer à participer à la vie extérieure.

Lire ce témoignage dans son intégralité

38 ans - Luxembourgeoise - Educatrice - Luxembourg - 2007

Je travaille en tant qu’éducatrice au Foyer de jour « Siwebueren » de la Stëftung Hëllef Doheem. Une de mes missions au foyer est d’impliquer les clients dans le choix et la réalisation des activités communes et leur donner la possibilité de nouer et d’entretenir des relations sociales. Une de mes grandes priorités est de permettre aux clients de continuer à participer à la vie extérieure. Nous avons par exemple déjà organisé une visite au Centre Pompidou à Metz ou des sorties cinéma.

J’ai débuté ma carrière professionnelle en m’investissant dans une entreprise familiale. Après la crise économique, j’ai pris l’opportunité de me réorienter. Le besoin de me rendre utile dans le domaine social a toujours sommeillé en moi. J’ai ainsi débuté une formation d’éducatrice spécialisée en accompagnement psycho-éducatif. J’ai choisi de faire un de mes deux stages à la Stëftung Hëllef Doheem afin de rencontrer des personnes de tout âge, isolées ou non, malades ou handicapés. De plus, la Stëftung Hëllef Doheem m’offrait beaucoup de flexibilité dans l’organisation de mes horaires de travail, me permettant ainsi de combiner mes études et mon travail. Enfin, la fondation était connue pour son vaste choix en formations.

Dans mon métier, j’aime le contact avec les personnes que j’accompagne. J’aime les écouter quand elles parlent d’elles et les observer. Pour moi, elles sont une source immense d’inspiration, des livres vivants dans lesquels je peux puiser, m’enrichir et apprendre. J’apprécie le fait d’être entourée de personnes de différentes nationalités et cultures, que ce soit au niveau des clients ou de mes collègues. J’aime aussi faire partie d’une équipe pluridisciplinaire, évoluer parallèlement avec cette équipe et construire mon savoir en tenant compte de leur savoir et leur expérience. Ce que j’aime par-dessous et ce qui donne un sens à ma profession c’est de me sentir utile.

Fermer

Josée

50 ans - Luxembourgeoise - Aide-senior et garde de nuits - Steinsel - 2005

Je suis Aide-senior à la Stëftung Hëllef Doheem et assure des gardes de nuit au domicile des clients. De par mon métier d’Aide-senior, je me rends chez les clients pour leur apporter l’aide dont ils ont besoin dans la réalisation de leurs tâches ménagères. J’accompagne également les clients à l’hôpital pour une visite médicale ou un bilan opératoire. Depuis le mois de mars 2012, grâce à une formation complémentaire suivie au sein de la Stëftung Hëllef Doheem, j’assure également des gardes de nuit au domicile des clients.

Lire ce témoignage dans son intégralité

50 ans - Luxembourgeoise - Aide-senior et garde de nuits - Steinsel - 2005

Je suis Aide-senior à la Stëftung Hëllef Doheem et assure des gardes de nuit au domicile des clients.

De par mon métier d’Aide-senior, je me rends chez les clients pour leur apporter l’aide dont ils ont besoin dans la réalisation de leurs tâches ménagères. J’accompagne également les clients à l’hôpital pour une visite médicale ou un bilan opératoire.

Depuis le mois de mars 2012, grâce à une formation complémentaire suivie au sein de la Stëftung Hëllef Doheem, j’assure également des gardes de nuit au domicile des clients. C’est la partie de mon métier que je préfère. Les gardes nuits sont avant tout destinées à soulager les proches du client en leur permettant de se changer les idées ou simplement se reposer. Pendant ce temps, je m’occupe du client en lui apportant toute l’aide dont il a besoin. Si le client n’a pas sommeil, je peux aussi passer une bonne partie de la nuit à discuter avec lui ou jouer un jeu de société avant de le coucher. Je côtoie des clients de tout âge. Les échanges que j’ai avec eux sont très riches et très variés. J’ai par exemple assuré une garde de nuit auprès d’un petit garçon malade de 3,5 ans pour permettre à ses parents de se reposer un peu. Il m’est aussi arrivé de tenir la main d’une cliente pour l’accompagner dans son dernier souffle, la masser pour la soulager dans ses derniers moments. Je suis particulièrement calme dans ce genre de situation et ceci soulage beaucoup l’entourage du client qui peut se tourner vers moi pour obtenir certains renseignements, se confier ou simplement avoir une personne qui les écoute et les rassure. Chaque garde de nuit est unique. Ce travail m’apporte énormément au niveau personnel. C’est une réelle vocation.

Avant d’intégrer la Stëftung Hëllef Doheem, j’étais gérante d’un magasin de prêt-à-porter pendant 7 ans. La boutique tournait très bien mais tout cela ne m’apportait plus rien au niveau personnel. Quand je sortais de mon magasin et que je voyais les personnes âgées, handicapées ou malades qui étaient en rue, je ne me sentais plus à ma place et j’ai eu envie de m’investir dans un métier pour les personnes. J’ai introduit une candidature spontanée auprès de la Stëftung Hëllef Doheem que je connaissais déjà en tant que référence dans le secteur de la santé. Aujourd’hui, quand je rentre chez moi, je suis contente d’avoir pu aider les gens. En voyant le sourire qu’affichent mes clients, je me dis que j’ai tout gagné.

Dans mon métier, j’aime aider et soutenir les clients. J’apprécie beaucoup l’échange qu’il y a entre eux et moi. J’aime particulièrement être présente pour les personnes en fin de vie afin de pourvoir leur apporter le réconfort et la paisibilité dont ils ont besoin dans ces moments-là. J’apprécie aussi le développement personnel et professionnel que la Stëftung Hëllef Doheem m’offre à travers diverses formations.

Fermer

Josée

48 ans - Luxembourgeoise - Aide socio-familiale - Holzthum - 2006

Ich arbeite als "Aide socio-familiale" bei der Stiftung Hëllef Doheem. Meine tägliche Arbeit besteht darin, die Klienten zu Hause abzuholen, um sie in die Tagesstätte (Foyer) zu bringen. Während des Tagesablaufes beschäftige ich mich mit den Klienten in Einzel- oder Gruppenaktivitäten.

Lire ce témoignage dans son intégralité

48 ans - Luxembourgeoise - Aide socio-familiale - Holzthum - 2006

Ich arbeite als "Aide socio-familiale" bei der Stiftung Hëllef Doheem.

Meine tägliche Arbeit besteht darin, die Klienten zu Hause abzuholen, um sie in die Tagesstätte (Foyer) zu bringen. Während des Tagesablaufes beschäftige ich mich mit den Klienten in Einzel- oder Gruppenaktivitäten. Ich pflanze z.B. mit den Klienten Blumen im Hochbett und sorge für schöne Dekoration im  Foyer. Solche Aktivitäten bereichern die Klienten und sind ganz wichtig für ihre Moral, Mobilität und Autonomie. Ich unterstütze die Leute auch bei den Aktivitäten des täglichen Lebens.

Nach meinem Schulabschluss habe ich als Verkäuferin gearbeitet. Ich habe dann eine Zeit lang mit meiner Arbeit aufgehört um meine Schwiegereltern und Eltern zu pflegen. Der Pflegebereich hatte mir bisher immer gefallen. 2006 habe ich dann die Möglichkeit bekommen einen Schnuppertag im Foyer mitzuerleben. Das hat mir viel Spaß gemacht und ich habe mich beworben um dort zu arbeiten. Nach 3 Jahren hat mich die Stiftung unterstützt, mein Zertifikat als „Aide socio-familiale“ zu bekommen.

In meinem Beruf mag ich besonders den Umgang mit den älteren Menschen und die Vielseitigkeit meiner Arbeit.

Fermer

Maurice

30 ans - Luxembourgeois - Cadre - Larochette - 2008

Je travaille en tant que Cadre à la Stëftung Hëllef Doheem. Mon quotidien est rythmé par la gestion, l’encadrement et la planification du personnel ainsi que la supervision des budgets. J’entretiens aussi les contacts avec l’extérieur dans le but de promouvoir la fondation et d’établir des programmes de collaboration.

Lire ce témoignage dans son intégralité

30 ans - Luxembourgeois - Cadre - Larochette - 2008

Je travaille en tant que Cadre à la Stëftung Hëllef Doheem. Mon quotidien est rythmé par la gestion, l’encadrement et la planification du personnel ainsi que la supervision des budgets. J’entretiens aussi les contacts avec l’extérieur dans le but de promouvoir la fondation et d’établir des programmes de collaboration. Au vu des nombreuses nationalités présentes dans la commune de Larochette et ses environs, mes compétences linguistiques sont un atout non négligeable. Elles me permettent de bien comprendre les besoins des collaborateurs et des clients.

Le fait que je travaille à la Stëftung Hëllef Doheem n’est pas le fruit du hasard. En effet, en tant que leader national dans son domaine, je m’étais dit que la Fondation devait être bien structurée et organisée. De plus, la culture d’entreprise et le leitmotiv « mënschlech a kompetent » véhiculé par la Fondation correspond à mes propres valeurs. La possibilité de pouvoir évoluer dans ma carrière professionnelle grâce à des formations continues et au soutien des équipes dirigeantes n’a fait que confirmer ma décision de rejoindre la Fondation.

Dans mon métier, j’aime être à l’écoute et venir en aide aux personnes, qu’ils s’agissent des membres de mon équipe ou des clients de la Fondation. J’aime aussi l’ouverture d’esprit de la Fondation et le travail que j’effectue de manière autonome au sein d’une équipe. J’apprécie le développement professionnel permanent que nous offre la Fondation et bien entendu le fait d’être formé et de pouvoir former.

Fermer

Jessica

34 ans - Luxembourgeoise - Opératrice Secher Doheem - Steinsel - 2004

Secher Doheem est le service national d'appel d'urgence à domicile géré par la Stëftung Hëllef Doheem. J’y occupe un poste d’opératrice et travaille en horaire décalé de jour comme de nuit. Mon travail est très varié. De pair avec mes collègues, je m’occupe avant tout d’intercepter les appels d’alarmes émis par les clients.

Lire ce témoignage dans son intégralité

34 ans - Luxembourgeoise - Opératrice Secher Doheem - Steinsel - 2004

Secher Doheem est le service national d'appel d'urgence à domicile géré par la Stëftung Hëllef Doheem. J’y occupe un poste d’opératrice et travaille en horaire décalé de jour comme de nuit. Mon travail est très varié. De pair avec mes collègues, je m’occupe avant tout d’intercepter les appels d’alarmes émis par les clients. Je cerne leur problème au plus vite et leur envoie l’aide dont ils ont besoin. Grâce à une formation suivie au sein du service Secher Doheem, je suis également amenée à me rendre au domicile des clients pour changer leur émetteur ou leur appareil télé-alarme. Au niveau administratif, j’encadre les nouveaux opérateurs embauchés par le service Secher Doheem. J’encode les enquêtes sur l’état de santé relevées par nos infirmières, tout comme les fiches techniques que nos techniciens ramènent de leurs interventions auprès des clients. Grâce aux données fournies par nos collaborateurs externes et par les clients et leurs proches eux-mêmes, je réalise la création du dossier client dès la nouvelle demande et j’en assure la mise à jour permanente. Je suis également chargée du nettoyage et de la reprogrammation des appareils de télé-alarme qui me reviennent des clients qui n’en ont plus besoin.

J’ai débuté ma carrière professionnelle comme Aide-familiale en assurant la garde d’enfants et de jeunes personnes handicapées. Je n’ai plus pu continuer dans cette voie à cause d’un grave accident de voiture qui m’a occasionné de gros problèmes au niveau de mon dos et d’un de mes pieds. Le service Secher Doheem de la Stëftung Hëllef Doheem m’a ainsi permis de continuer à travailler dans le secteur social tout en gardant le contact avec les personnes dépendantes. Je me suis directement sentie en accord avec moi-même. Le fait que je sois déjà ambulancière et instructrice en 1er secours me permet au quotidien de réagir rapidement au téléphone et de comprendre aussi vite ce qui se passe de l’autre côté du téléphone. C’est un fameux avantage pour mon travail.

Dans mon métier, j’aime être là pour les personnes qui ont besoin d’aide. J’apprécie beaucoup le fait de pouvoir me rendre au domicile des clients et de pouvoir ainsi mettre un visage à leur nom ou à leur voix au téléphone. Le fait de pouvoir sauver une vie grâce à mon intervention téléphonique me remplit de bonheur.

Fermer

Diane

35 ans - Luxembourgeoise - Agent administratif - Hosingen - 2004

Je travaille en tant qu’Agent administratif à la Stëftung Hëllef Doheem. Je suis rattachée au centre d’aide et de soins de Hosingen et suis chargée d’en assurer la gestion journalière. Mes tâches administratives se concrétisent principalement par la réception des appels téléphoniques et la saisie des actes infirmiers et des actes relatifs à l’assurance dépendance dans le but de sortir les factures.

Lire ce témoignage dans son intégralité

35 ans - Luxembourgeoise - Agent administratif - Hosingen - 2004

Je travaille en tant qu’Agent administratif à la Stëftung Hëllef Doheem. Je suis rattachée au centre d’aide et de soins de Hosingen et suis chargée d’en assurer la gestion journalière. Mes tâches administratives se concrétisent principalement par la réception des appels téléphoniques et la saisie des actes infirmiers et des actes relatifs à l’assurance dépendance dans le but de sortir les factures. Lorsque l’équipe dirigeante du centre n’est pas présente, je suis également chargée d’établir le planning  journalier des infirmiers. Depuis peu, j’encadre et je forme une stagiaire ainsi qu’une nouvelle secrétaire.

J’ai travaillé pendant 5 ans comme réceptionniste dans un hôtel. J’ai voulu découvrir un tout autre domaine et me suis tournée vers la Stëftung Hëllef Doheem sur recommandation d’une de mes amies qui travaillait déjà à la fondation. J’ai d’abord assuré un remplacement de congé maternité pour ensuite me voir offrir un contrat à durée indéterminée. Mon travail me plait beaucoup et l’ambiance est très bonne.

Dans mon métier, j’aime le contact que j’entretiens avec mon équipe de travail. J’apprécie beaucoup le fait de pouvoir travailler de manière autonome tout en faisant partie d’une équipe. De plus, la Stëftung Hëllef Doheem me permet de développer mes compétences en me proposant des formations.

Fermer

Annick

41 ans - Française - Aide-soignante - Hesperange - 2006

Je suis Aide-soignante à la Stëftung Hëllef Doheem. Mon travail consiste à me rendre au domicile des clients pour leur apporter l’aide dont ils ont besoin dans les gestes de la vie quotidienne.

Lire ce témoignage dans son intégralité

41 ans - Française - Aide-soignante - Hesperange - 2006

Je suis Aide-soignante à la Stëftung Hëllef Doheem. Mon travail consiste à me rendre au domicile des clients pour leur apporter l’aide dont ils ont besoin dans les gestes de la vie quotidienne. Je m’occupe par exemple de leur hygiène corporelle ou leur tiens compagnie durant les après-midi de garde. Selon leurs envie ou besoins, je sors également me promener avec eux ou les accompagne pour une course ou un rendez-vous.

Avant de rejoindre la Stëftung Hëllef Doheem, j’ai travaillé pendant 16 ans dans le milieu hospitalier. J’aime beaucoup mon métier et je souhaitais avant tout être plus proche des clients et les rencontrer dans leur environnement personnel. Pendant ma formation, j’ai eu l’occasion de faire un stage dans le domaine des aides et soins à domicile et j’ai beaucoup apprécié. Comme je connaissais une personne qui travaillait à la Stëftung Hëllef Doheem et qui était satisfaite de son travail, j’ai postulé. Après 2 jours d’essai, j’ai intégré la fondation.

Dans mon métier, j’aime la relation privilégiée et de confiance que je développe avec les clients. J’apprécie aussi beaucoup le fait de pouvoir travailler de manière autonome au sein d’une équipe.

Fermer

Marie-Josée

56 ans - Belge d'origine congolaise - Aide socio-familiale - Mamer - 2000

Je suis Aide socio-familiale à la Stëftung Hëllef Doheem et travaille au sein du Foyer de Jour de Mamer. Mon travail consiste essentiellement à aider les clients dans les activités de. Pour cela, je leur propose différentes activités telles que le tricot ou la couture.

Lire ce témoignage dans son intégralité

56 ans - Belge d'origine congolaise - Aide socio-familiale - Mamer - 2000

Je suis Aide socio-familiale à la Stëftung Hëllef Doheem et travaille au sein du Foyer de Jour de Mamer. Mon travail consiste essentiellement à aider les clients dans les activités de. Pour cela, je leur propose différentes activités telles que le tricot ou la couture. Afin d’éveiller et/ou d’entretenir leurs facultés de langage, de lecture et d’écoute, je leur propose la lecture de différents journaux. Nous débattons ensuite d’un sujet d’actualité autour d’une table.

En 1990, vivant alors en Belgique, j’ai senti une certaine vocation pour les métiers de la santé. C’est ainsi que j’ai suivi une formation d’aide-soignante. En 1999, j’ai entendu parler de la Stëftung Hëllef Doheem. C’était l’occasion pour moi d’exercer mon métier tout en joignant l’utilité envers les personnes se trouvant dans le besoin à mes propres besoin de gagner ma vie. J’ai alors posé ma candidature au poste d’aide-soignante. Depuis, j’ai obtenu un diplôme luxembourgeois d’aide socio-familiale.

Dans mon métier, j’aime le contact avec les personnes et le fait d’être à leur écoute. J’aime transmettre mon savoir en matière de bricolage, de tricot ou de couture. Par un massage des mains ou des pieds, j’aime apporter du bien-être aux clients. J’apprécie aussi les souvenirs que nous partageons en groupe.

Fermer

Philippe

23 ans - Luxembourgeois - Chauffeur de bus - Pétange - 2010

Je suis Chauffeur au Foyer de jour « Bei der Kor » à Pétange. Mon travail consiste à aller chercher les clients à leur domicile le matin, les amener au Foyer de jour pour passer la journée et les ramener chez eux le soir. Il m’arrive d’assurer le transport des clients lors d’une sortie organisée par le Foyer

Lire ce témoignage dans son intégralité

23 ans - Luxembourgeois - Chauffeur de bus - Pétange - 2010

Je suis Chauffeur au Foyer de jour « Bei der Kor » à Pétange. Mon travail consiste à aller chercher les clients à leur domicile le matin, les amener au Foyer de jour pour passer la journée et les ramener chez eux le soir. Il m’arrive d’assurer le transport des clients lors d’une sortie organisée par le Foyer. Lorsque je suis au Foyer, je n’hésite pas à donner un coup de main aux clients qui ont besoin de moi et je prends beaucoup de plaisir à discuter avec eux.  

 Lorsque je recherchais du travail, j’ai apris que la Fondation recrutait des personnes dans plusieurs domaines. Je me suis présenté et me suis vu proposer un poste de Chauffeur de bus. Je ne savais pas exactement à quoi m’attendre mais j’ai vite été conquis par le travail varié qu’on me proposait et le contact que j’avais avec les personnes. 

Dans mon métier, j’aime le contact avec les personnes. De plus, chaque jour est un autre jour. J’aime aussi la perspective de pouvoir débuter prochainement un apprentissage de 3 ans pour devenir aide-soignant parallèlement à mon travail. J’aimerais acquérir les connaissances nécessaires pour venir en aide aux clients du foyer.

Fermer

Jenny

27 ans - Allemande - Aide-soignante - Clervaux - 2011

Ich arbeite als Aide-Soignante bei der Stëftung Hëllef Doheem.Ich fahre zu den Leuten nach Hause und unterstütze sie in der Hilfe die sie benötigen. Nachmittags mache ich entweder „Garde“ oder „Sortie“, d.h. dass ich zu den Klienten nach Hause fahre und mich dort mit ihnen beschäftige oder mit ihnen zum Einkaufen fahre oder mit ihnen Besorgungen erledige.

Lire ce témoignage dans son intégralité

27 ans - Allemande - Aide-soignante - Clervaux - 2011

Ich arbeite als Aide-Soignante bei der Stëftung Hëllef Doheem.

Ich fahre zu den Leuten nach Hause und unterstütze sie in der Hilfe die sie benötigen.

Nachmittags mache ich entweder „Garde“ oder „Sortie“, d.h. dass ich zu den Klienten nach Hause fahre und mich dort mit ihnen beschäftige oder mit ihnen zum Einkaufen fahre oder mit ihnen Besorgungen erledige.

Ich habe mich für die Stëftung Hëllef Doheem entschieden, weil ich schon immer in der häuslichen Pflege arbeiten wollte. Es gibt dort mehr Abwechslung als im Altenheim. Für mich ist es wichtig, dass die Klienten in ihrer gewohnten Umgebung bleiben können und dass sie selbst entscheiden  können, wie sie ihren Tag gestalten. Der Kontakt zur Familie ist gut, weil wir mit der Familie zusammenarbeiten. Ich habe mich für die Stiftung entschieden, da einige Bekannte von mir hier arbeiten und es denen auch Spass macht. Ein anderes  Argument ist, das ich relativ nahe an der Grenze wohne und daher keinen weiten Arbeitsweg habe.

In meinem Beruf mag ich besonders für andere Menschen da zu sein und sie in ihrer körperlichen Hilfe die sie benötige unterstützen zu können.

Fermer

Françoise

41 ans - Luxembourgeoise - agent administratif - Pétange - 1990

Je suis Agent administratif à la Stëftung Hëllef Doheem. Je m’occupe de la gestion journalière du centre d’aide et de soins de Pétange. Concrètement, je réceptionne et filtre les appels téléphoniques, j’établis les factures et je saisis les informations nécessaires dans le cadre de l’assurance dépendance et de l’assurance maladie.

Lire ce témoignage dans son intégralité

41 ans - Luxembourgeoise - agent administratif - Pétange - 1990

Je suis Agent administratif à la Stëftung Hëllef Doheem. Je m’occupe de la gestion journalière du centre d’aide et de soins de Pétange. Concrètement, je réceptionne et filtre les appels téléphoniques, j’établis les factures et je saisis les informations nécessaires dans le cadre de l’assurance dépendance et de l’assurance maladie.

J’ai débuté ma carrière en 1990 auprès de Hëllef Doheem Krankenpflecht, l’un des trois organismes qui compose depuis 1999 la Stëftung Hëllef Doheem. J’ai travaillé 2 ans en tant que responsable du service facturation. J’ai ensuite fait 2 années d’audit. Après avec eu mon enfant, j’ai demandé mon transfert dans un centre d’aide et de soins plus proche de mon domicile. J’ai ainsi accepté le poste d’agent administratif à temps partiel. Je viserai d’autres challenges au sein de la fondation une fois que mon enfant sera plus grand. Je souhaiterais par exemple suivre des cours complémentaires en communication et en gestion de l’entreprise.

Dans mon métier, j’aime le contact téléphonique que j’ai avec les clients ainsi que le contact que j’entretiens avec mes collègues.

Fermer

Eliane

46 ans - Luxembourgeoise - Aide socio-familiale - Troisvierges - 2006

Ich arbeite seit 2006 bei der Stiftung Hellef Doheem. In den ersten 2 Jahren war ich in der Tagesstätte "Op der Heed"  in Hupperdange als Aide Senior  tätig. Nach 2-jährige Weiterbildung war ich ausgebildete  "Aide socio-familiale" bei der Stiftung Hëllef Doheem und wechselte in die Tagesstätte "Op Massen" in Troisvierges.

Lire ce témoignage dans son intégralité

46 ans - Luxembourgeoise - Aide socio-familiale - Troisvierges - 2006

Ich arbeite seit 2006 bei der Stiftung Hellef Doheem. In den ersten 2 Jahren war ich in der Tagesstätte "Op der Heed"  in Hupperdange als Aide Senior  tätig. Nach 2-jährige Weiterbildung war ich ausgebildete  "Aide socio-familiale" bei der Stiftung Hëllef Doheem und wechselte in die Tagesstätte "Op Massen" in Troisvierges. Die Betreuung der Klienten beginnt morgens gegen 9.30. Die Tagesstätte ist zuständig für den Hin- und Rücktransport der Klienten. Für die Klienten die eine Hilfestellung bei der Körperhygiene benötigen, wird sich die nötige Zeit dafür genommen. Die anderen Klienten werden motiviert in den täglichen Aktivitäten mitzuwirken. Diese bestehen u.a. aus: Küchen- oder Haushaltsaktivitäten, Gesang, Musik, Ausflügen und Bewegung. Alle Aktivitäten werden im Team abgesprochen.

Als junges Mädchen hatte ich jahrelang eine körperlich behinderte Freundin. Für mich war(ist) es selbstverständlich zu helfen und zu unterstützen. Nach 12 Jahren Arbeit und Erfahrung in meinem erlernten Beruf als Schaufenstergestalterin, entschied ich mich als Betreuerin bei geistig behinderten und erwachsenen Menschen tätig zu werden, und übte diesen Beruf 4 Jahre lang aus. Nach einer Kinderpause vermisste ich den Kontakt und die Arbeit mit den Menschen und entschloss mich wieder zu arbeiten. Die Stiftung bot mir genau diesen Job an, den ich bis zum heutigen Zeitpunkt ausübe.

In meinem Beruf mag ich besonders die Kommunikation und das Beisammensein mit älteren Menschen.

Fermer

Hugo

27 ans - Portugais - Technicien téléassistance - Steinsel - 2007

Je suis technicien au Service Téléassistance de la Stëftung Hëllef Doheem. Nous sommes une équipe de 6 techniciens. Nos compétences et connaissances techniques sont utilisées pour assurer que la technologie mise en place est bien adaptée aux besoins des clients.

Lire ce témoignage dans son intégralité

27 ans - Portugais - Technicien téléassistance - Steinsel - 2007

Je suis technicien au Service Secher Doheem(*) de la Stëftung Hëllef Doheem. Nous sommes une équipe de 6 techniciens. Nos compétences et connaissances techniques sont utilisées pour s'assurer que la technologie mise en place est bien adaptée aux besoins des clients. Comme cela fait plus de cinq ans que je suis chez Secher Doheem, je suis activement impliqué à soutenir l’équipe dirigeante à veiller au bon fonctionnement des installations et au respect des instructions de travail.

J’ai choisi d’intégrer la Stëftung Hëllef Doheem par envie de travailler avec des personnes âgées et de m’investir à leur bien-être. De plus, dès mon arrivée à la Fondation, j’ai pu apprécier une structure de travail bien établie et un bon esprit d’équipe entre les collaborateurs.

Dans mon métier, j’aime le contact avec les clients et contribuer au fait qu’ils peuvent rester chez eux le plus longtemps possible en toute sécurité. J’apprécie la variété de mon travail et le fait que la Fondation mette tout en œuvre pour que ses collaborateurs puissent concilier leur vie professionnelle et leur vie personnelle.

 

(*) Secher Doheem est le service national d'appel d'urgence à domicile géré 24h/24 par la Stëftung Hëllef Doheem. Plus d'informations sur http://www.shd.lu/Services/Secher-Doheem

Fermer

Germaine

53 ans - Luxemburgeoise - Aide socio-familiale - Hupperdange - 1993

Ich bin Aide socio-familiale bei der Stëftung Hëllef Doheem und arbeite in der Tagesstätte „Op der Heed“ in Hupperdange. Ich hole morgens die Klienten zu Hause ab, um sie zur Tagesstätte zu bringen und pflege und betreue sie während des Tages um ihre Autonomie zu fördern wie es z.B. mit Küchenaktivitäten, kreativen Gestecken oder Gedächtnisspielen der Fall ist. In der Tagesstätte haben wir einen schönen Garten in dem ich mit den Klienten kleine Arbeiten verrichte.

Lire ce témoignage dans son intégralité

53 ans - Luxemburgeoise - Aide socio-familiale - Hupperdange - 1993

Ich bin Aide socio-familiale bei der Stëftung Hëllef Doheem und arbeite in der Tagesstätte „Op der Heed“ in Hupperdange. Ich hole morgens die Klienten zu Hause ab, um sie zur Tagesstätte zu bringen und pflege und betreue sie während des Tages um ihre Autonomie zu fördern wie es z.B. mit Küchenaktivitäten, kreativen Gestecken oder Gedächtnisspielen der Fall ist. In der Tagesstätte haben wir einen schönen Garten in dem ich mit den Klienten kleine Arbeiten verrichte. Wir machen auch viele Ausflüge und saisonale Aktivitäten mit ihnen. Wir versuchen immer den Wünschen der Klienten gerecht zu werden.

Vor dieser Tätigkeit arbeitete ich im Hotelfachwesen, wollte aber immer im sozialen Bereich mit älteren Leuten arbeiten. Da ich schon früh für meinen Lebensunterhalt zu sorgen hatte, blieb mir nur die Möglichkeit das ASF Zertifikat zu machen. 1993 habe ich so bei „Aide Familiale Aide Senior“ angefangen und wurde  1999 bei der Gründung der Stëftung Hëllef Doheem übernommen.

In meinem Beruf mag ich besonders den Umgang mit Menschen, sie zu unterstützen und  zu begleiten und einfach für sie da zu sein.

Fermer

Françoise

44 ans - Luxembourgeoise - Infirmière - Dudelange - 2000

Je suis infirmière à la Stëftung Hëllef Doheem. Mon travail consiste à me rendre au domicile des clients pour leur prodiguer des soins infirmiers. En tant qu’infirmière de référence j’assure, en collaboration avec mes collègues soignantes de l’équipe interdisciplinaire, la démarche de soins avec rédaction du plan de soins  pour les clients de mon tour de référence.

Lire ce témoignage dans son intégralité

44 ans - Luxembourgeoise - Infirmière - Dudelange - 2000

Je suis infirmière à la Stëftung Hëllef Doheem. Mon travail consiste à me rendre au domicile des clients pour leur prodiguer des soins infirmiers. J’effectue des actes infirmiers sur ordonnance médicale, tels que les bandages, les injections, la mesure du taux de glycémie ou la distribution de médicaments, et également des soins de base. Dans mon rôle propre d’infirmière  je suis responsable de la prise en charge global du client, de l’organisation des soins et de la documentation des soins.  En tant qu’infirmière de référence j’assure, en collaboration avec mes collègues soignantes de l’équipe interdisciplinaire, la démarche de soins avec rédaction du plan de soins  pour les clients de mon tour de référence. Afin de faire régulièrement une évaluation de la situation du client je me  rends 1 à 3 fois par mois chez les clients de mon tour de référence et je consulte leur dossier de soins régulièrement.  Ensemble avec les soignantes de mon petit team de référence, nous discutons au journalier ensemble  afin de trouver la solution adéquate pour chaque problème avant d’ajuster le plan de soins.

De formation, je suis infirmière anesthésiste. Après avoir été rattaché 4 ans aux soins intensifs d’un hôpital, j’ai ressenti le besoin de me réorienter. Par rapport à mes attentes personnelles, le domaine des aides et soins à domicile me paraissait être l’option idéale puisqu’il me permettait d’avoir un contact plus fort avec les clients et de les rencontrer dans leur environnement personnel. Une de mes connaissances travaillait déjà à la Stëftung Hëllef Doheem et s’y plaisait bien. Je n’ai donc pas hésité une seconde à rejoindre la fondation.

Dans mon métier, j’aime le contact que j’ai avec les clients et les échanges possibles avec leur famille. J’apprécie le fait de pouvoir participer au maintien de l’autonomie des personnes malades et/ou dépendantes.

Fermer

Tom

34 ans - Luxembourgeois - Travailleur désigné - Luxembourg - 1999

Ich habe von 1999 bis 2010 beim Hilfs- und Pflegezentrum von Hosingen als Krankenpfleger gearbeitet. Danach war ich 2 Jahre Sicherheitsdelegierter und wurde schließlich im Januar 2011 zum « Travailleur désigné » bei der Stiftung ernannt, um mich dem Thema der Sicherheit und Gesundheit der Mitarbeiter vollends zu widmen.

Lire ce témoignage dans son intégralité

34 ans - Luxembourgeois - Travailleur désigné - Luxembourg - 1999

Ich habe von 1999 bis 2010 beim Hilfs- und Pflegezentrum von Hosingen als Krankenpfleger gearbeitet. Danach war ich 2 Jahre Sicherheitsdelegierter und wurde schließlich im Januar 2011 zum « Travailleur désigné » bei der Stiftung ernannt, um mich dem Thema der Sicherheit und Gesundheit der Mitarbeiter vollends zu widmen. In unserem interdisziplinären Team von insgesamt 8 Mitarbeitern, bin ich für die Koordination zuständig. Hauptaufgabenfelder sind Sicherheitsvisiten, Evakuierungsübungen, Begleitung der Minibusfahrer und viele mehr. Wir analysieren ebenfalls die Arbeitsunfälle und möchten diese durch interne Sicherheitskampagnen vorbeugen. Dabei ist ein regelmäßiger Austausch mit internen und externen Partnern unabdinglich.

Ich habe mich für die Stëftung Hëllef Doheem entschieden, weil sie mir damals schon als Student als sehr menschliches und offenes Unternehmen erschien. Dieser Meinung bin ich auch heute noch.

In meinem Beruf mag ich besonders den Kontakt und Austausch mit sämtlichen Mitarbeitern der Stiftung. Es ist auch eine tägliche Herausforderung die Sicherheit und Gesundheit der Mitarbeiter zu gewährleisten. Die Stëftung Hëllef Doheem gibt mir die Möglichkeit neue Kompetenzen zu erlernen und diese auch praktisch anzuwenden.

Fermer

Norma

33 ans - Luxembourgeoise - Aide-soignante - Mondorf-les-Bains - 2002

Je suis Aide-soignante à la Stëftung Hëllef Doheem. Quotidiennement, je m’occupe de l’hygiène corporelle des personnes dépendantes à domicile, je fais des sorties avec les clients et je leur apporte les renseignements dont ils ont besoin en matière d’aide et soins à domicile. J’encadre également les collaborateurs qui rejoignent le centre d’aide et de soins de Mondorf-les-Bains.

Lire ce témoignage dans son intégralité

33 ans - Luxembourgeoise - Aide-soignante - Mondorf-les-Bains - 2002

Je suis Aide-soignante à la Stëftung Hëllef Doheem. Quotidiennement, je m’occupe de l’hygiène corporelle des personnes dépendantes à domicile, je fais des sorties avec les clients et je leur apporte les renseignements dont ils ont besoin en matière d’aide et soins à domicile. J’encadre également les collaborateurs qui rejoignent le centre d’aide et de soins de Mondorf-les-Bains jouant entre autre un rôle d’intermédiaire entre les nouvelles recrues et l’équipe dirigeante.

Mon envie de travailler dans le secteur social, et plus particulièrement dans le domaine des aides et soins à domicile, m’a tout naturellement poussée à travailler à la Stëftung Hëllef Doheem. Je connaissais déjà les services offerts par la fondation car elle avait soigné mon arrière-grand-mère avant que je ne décide d’y travailler en tant qu’étudiante en 1999. L’organisation structurée de la fondation m’a poussée à vouloir rejoindre l’équipe en 2002.

Dans mon métier, j’aime le contact avec les personnes, qu’ils s’agissent d’échanges avec les clients ou d’encadrement pour les nouveaux collaborateurs. J’apprécie aussi la variété des tâches qui me sont confiées.

Fermer

Carlo

47 ans - Luxembourgeois - Cadre - Holzthum et Hosingen - 2000

Ich bin Cadre bei der Stiftung Hëllef Doheem. Meine tägliche Arbeit besteht darin die administrative Tagesorganisation für die 11 Mitarbeiter der Tagesstätte "Um aale Gaart" in Holzthum zu organisieren. Zusätzlich bin ich auch Mitglied des Leitungsteams des Hilfs- und Pflegezentrum in Hosingen.

Lire ce témoignage dans son intégralité

47 ans - Luxembourgeois - Cadre - Holzthum et Hosingen - 2000

Ich bin Cadre bei der Stiftung Hëllef Doheem. Meine tägliche Arbeit besteht darin die administrative Tagesorganisation für die 11 Mitarbeiter der Tagesstätte "Um aale Gaart" in Holzthum zu organisieren. Zusätzlich bin ich auch Mitglied des Leitungsteams des Hilfs- und Pflegezentrum in Hosingen. Konkret heisst das, dass ich die Mitarbeiter begleite, die verschiedenen Versammlungen mit ihnen plane und durchführe, sowie mit ihnen Mitarbeitergespräche führe. Ich habe auch Kontakt mit den Klienten der Tagesstätte, da ich sie manchmal morgens von zu Hause abhole und sie abends wieder nach Hause bringe. Des Weiteren biete ich  ihnen mit den anderen Mitglieder des Teams viele verschiedene Aktivitäten an (wie z.B. Küchen- und Gartenaktivitäten, kreative Gestecke, Sitz Tanz, Qigong, Gedächtnisspiele usw.). Natürlich bestehen meine Aufgaben auch darin die Pflegeangehörigen zu Hause zu beraten und zu unterstützen.

Vor meiner Tätigkeit bei der Stiftung habe ich mit Menschen mit einer geistigen Behinderung gearbeitet. Ich habe die Herausforderung angenommen mich in der Stiftung Hëllef Doheem zu bewerben, da dort eine Leitungsfunktion in einer Tagesstätte zu übernehmen war. Die Pflege älterer Menschen hat mich immer interessiert.

In meinem Beruf mag ich besonders den Umgang mit Menschen sowohl mit den Mitarbeitern als auch mit den Klienten und den pflegenden Angehörigen. Es ist eine abwechslungsreiche und interessante Arbeit,  die sehr vielseitig ist. Ich bin auch im Bereich der Weiterbildungen der Mitarbeiter der Stiftung tätig, was mir besonders gut gefällt.

Fermer

Saida

38 ans - Belge - Infirmière - Walferdange - 2011

Je suis infirmière à la Stëftung Hëllef Doheem. Je me rends quotidiennement au domicile des clients pour leur apporter les actes infirmiers nécessaires ainsi que l’aide dont ils ont besoin dans les actes essentiels de la vie. Je fais également des gardes à domicile. A mon travail sur le terrain se rajoutent quelques tâches plus administratives.

Lire ce témoignage dans son intégralité

38 ans - Belge - Infirmière - Walferdange - 2011

Je suis infirmière à la Stëftung Hëllef Doheem. Je me rends quotidiennement au domicile des clients pour leur apporter les actes infirmiers nécessaires ainsi que l’aide dont ils ont besoin dans les actes essentiels de la vie. Je fais également des gardes à domicile. A mon travail sur le terrain se rajoutent quelques tâches plus administratives comme la facturation des actes prestés, la vérification des ordonnances reçues ainsi que l’établissement de fiches de transfert si le client est transféré de son domicile à l’hôpital.

J’ai apprécié le travail varié du service radiologie dans lequel je travaillais en tant qu’infirmière dans un hôpital en Belgique. En arrivant au Luxembourg, je me suis mise à la recherche d’un travail qui bouge et qui m’apporte quelque chose. J’aime apprendre tous les jours. Une amie qui travaille à la fondation m’avait parlé de la Stëftung Hëllef Doheem et je me suis renseignée sur le site internet. J’aime les valeurs « mënschlech a kompetent » véhiculées par la fondation. Je suis fière de mon travail et j’ai directement pu m’identifier à la fondation. Avant de rejoindre la fondation, j’ai fait une journée d’essai et j’ai été agréablement surprise.

Dans mon métier, j’aime la relation d’entraide avec le client. La relation va bien au-delà des soins. Le client est pris en charge dans sa globalité. J’aime m’investir au quotidien pour trouver les solutions adéquates aux besoins et demandes des clients.

Fermer

Heike

48 ans - Allemande - Infirmière - Junglinster - 2004

Ich bin Krankenschwester und habe eine Springer Funktion, das heisst ich ersetze die Person die morgens zum Beispiel durch einen Krankheitsfall ausfällt. Ich mache Tourenbegleitung und unterstütze neue Mitarbeiter bei der Einarbeitung.

Lire ce témoignage dans son intégralité

48 ans - Allemande - Infirmière - Junglinster - 2004

Ich bin Krankenschwester und habe eine Springer Funktion, das heisst ich ersetze die Person die morgens zum Beispiel durch einen Krankheitsfall ausfällt. Ich mache Tourenbegleitung und unterstütze neue Mitarbeiter bei der Einarbeitung. Ich kenne mich auch gut mit den Feinheiten der Pflegeversicherung aus und weise Klienten und Personal auf Pflegehilfsmittel hin. Des Weiteren unterstütze ich auch die Tourenorganisation.

Ich habe mich für die Stiftung entschieden, weil ich durch meine langjährige Berufserfahrung in verschiedenen Organisationen, weiterhin im sozialen Bereich arbeiten wollte, jedoch keinen Nachtdienst machen wollte. Es ist auch eine sehr abwechslungsreiche Tätigkeit.

In meinem Beruf mag ich besonders die Tatsache dass kein Arbeitstag dem anderen gleicht. Ich schätze auch sehr die Fortbildungen seitens der Stiftung die mein Wissen fördern. Am Ende eines Arbeitstages, fahre zufrieden nach Hause wenn ich weiss dass ich die Klienten gut versorgt habe, getreu nach dem Motto "Menschlich und Kompetent".

Fermer

Harold

46 ans - Luxembourgeois d'origine belge - Cadre supérieur - Junglinster et Grevenmacher - 2008

En tant que Cadre supérieur à la Stëftung Hëllef Doheem, je m’occupe de la gestion quotidienne de deux centres d’aide et de soins. Une grande partie de mon travail consiste à encadrer et à motiver mes collaborateurs. Je veille à leur apporter un bon équilibre entre leur vie professionnelle et leur vie privée.

Lire ce témoignage dans son intégralité

46 ans - Luxembourgeois d'origine belge - Cadre supérieur - Junglinster et Grevenmacher - 2008

En tant que Cadre supérieur à la Stëftung Hëllef Doheem, je m’occupe de la gestion quotidienne de deux centres d’aide et de soins. Une grande partie de mon travail consiste à encadrer et à motiver mes collaborateurs. Je veille à leur apporter un bon équilibre entre leur vie professionnelle et leur vie privée, tout comme je veille à ce qu’ils atteignent leurs objectifs professionnels grâce à des évaluations régulières. Mes contacts avec l’extérieur se résument principalement à mener des actions relatives aux relations publiques pour promouvoir l’image de la fondation et rencontrer les membres de la Direction générale ainsi que les cadres supérieurs des autres centres pour discuter de la stratégie d’entreprise à adopter. J’accorde bien entendu une attention toute particulière à la gestion financière de mes deux centres. Enfin, la formation continue fait partie de mon quotidien puisque je bénéficie de plus ou moins 200 heures de formation par an.

Avant de rejoindre la Stëftung Hëllef Doheem, j’occupais un poste de manager dans le secteur hôtelier. Dans le but de me réorienter, je me suis inscrit à une formation managériale. J’y ai rencontré un ancien « Support Manager » de la Stëftung Hëllef Doheem qui m’a convaincu de venir rejoindre la fondation après ma 1ère année de formation. J’ai donc suivi une formation intensive de 4 mois pour mieux comprendre les besoins des personnes dépendantes. J’ai ainsi pu mener ma 2ème année de formation managériale parallèlement à mon emploi au sein de la fondation.

Dans mon métier, j’aime la grande diversité des tâches à accomplir tous les jours. De pair avec mon équipe dirigeante, j’apprécie l’organisation du centre d’aide et de soins, encourager et encadrer notre équipe « terrain ». J’aime aussi les contacts que j’ai de manière ponctuelle avec les clients.

Fermer

Franca

54 ans - Italienne - Agent administratif - Luxembourg - 2001

Je travaille en tant qu’agent administratif à la Stëftung Hëllef Doheem. Mon travail consiste principalement à émettre des factures et en assurer le suivi. De pair avec mes collègues, je réceptionne les appels téléphoniques et joue le rôle d’intermédiaire entre les collaborateurs qui sont sur le terrain et les clients qui appellent pour des questions se rapportant au planning établi.

Lire ce témoignage dans son intégralité

54 ans - Italienne - Agent administratif - Luxembourg - 2001

Je travaille en tant qu’agent administratif à la Stëftung Hëllef Doheem. Mon travail consiste principalement à émettre des factures et en assurer le suivi. De pair avec mes collègues, je réceptionne les appels téléphoniques et joue le rôle d’intermédiaire entre les collaborateurs qui sont sur le terrain et les clients qui appellent pour des questions se rapportant au planning établi. Je suis également en charge de la gestion des entretiens et réparations des véhicules de service du centre d’aide et de soins de Luxembourg-Est.

La Stëftung Hëllef Doheem m’a été recommandée par une amie qui travaillait dans une pharmacie et qui voyait l’ampleur que la fondation prenait au fil des années. Comme je recherchais le contact avec les personnes et que je souhaitais trouver un emploi dans le domaine social, la voie de la fondation m’était toute tracée. Aujourd’hui, j’ai le plaisir d’évoluer au sein d’une équipe jeune et dynamique.

Dans mon métier, j’aime le côté social et humain du mon travail ainsi que sa variété. J’apprécie énormément le contact que j’ai avec les personnes, aussi bien en interne qu’en externe.

Fermer

Colette

60 ans - Luxembourgeoise d'origine belge - Aide socio-familiale - Wiltz - 2002

Je suis Aide socio-familiale à la Stëftung Hëllef Doheem. Au quotidien, j’aide les personnes malades et/ou dépendantes dans les actes essentiels de la vie. Il s’agit par exemple de veiller à leur hygiène corporelle ou de préparer leur repas. Durant les après-midi de gardes à domicile, il m’arrive de sortir me promener avec les clients ou d’aller faire quelques courses avec eux.

Lire ce témoignage dans son intégralité

60 ans - Luxembourgeoise d'origine belge - Aide socio-familiale - Wiltz - 2002

Je suis Aide socio-familiale à la Stëftung Hëllef Doheem. Au quotidien, j’aide les personnes malades et/ou dépendantes dans les actes essentiels de la vie. Il s’agit par exemple de veiller à leur hygiène corporelle ou de préparer leur repas. Durant les après-midi de gardes à domicile, il m’arrive de sortir me promener avec les clients ou d’aller faire quelques courses avec eux. Les clients apprécient les contacts qu’ils ont avec la nature et les autres personnes. C’est très enrichissant pour eux et pour moi par la même occasion.

Après avoir travaillé en milieu hospitalier, au sein d’une maison pour enfants et dans une maison de soins, j’ai choisi de rejoindre la Stëftung Hëllef Doheem pour découvrir l’environnement des aides et soins à domicile. Après 10 ans au sein de la fondation, je peux affirmer que c’est finalement la voie qui me correspond le mieux. La communication est omniprésente dans mon métier et j’adore ça.

Dans mon métier, j’aime la communication avec les clients, l’esprit d’équipe et l’entente joviale avec mes collègues de travail et la variété des tâches que m’offre mon métier.

Fermer

Lino

30 ans - Luxembourgeois d'origine capverdienne - Aide socio-familial potentiel - Wiltz - 2011

J’ai été engagé à la Stëftung Hëllef Doheem en tant qu’Aide socio-familial potentiel au foyer de jour de Wiltz. D’ici peu, je entamerai des études d’aide socio-familiale et la fondation va me soutenir durant cette période. Mon travail est très varié.

Lire ce témoignage dans son intégralité

30 ans - Luxembourgeois d'origine capverdienne - Aide socio-familial potentiel - Wiltz - 2011

J’ai été engagé à la Stëftung Hëllef Doheem en tant qu’Aide socio-familial potentiel au foyer de jour de Wiltz. D’ici peu, je entamerai des études d’aide socio-familiale et la fondation va me soutenir durant cette période. Mon travail est très varié. Dès le matin, je prépare le café des clients et je vais de temps en temps les chercher à leur domicile. Pendant la journée, de pair avec mes collègues, je prépare et j’encadre les activités qui leur sont proposées selon leurs envies et leurs besoins.

Par le passé, je me suis cherché dans plusieurs domaines d’activités sans jamais trouver entière satisfaction. Certaines de mes connaissances qui travaillaient déjà au sein de la Stëftung Hëllef Doheem m’ont conseillé de me diriger vers le secteur social. Comme il y avait un poste vacant au foyer de jour de Wiltz, j’ai posé ma candidature. Les deux journées d’essai qui m’étaient proposées m’ont beaucoup plues. Je peux maintenant dire que j’ai trouvé ma voie.

Dans mon métier, j’aime le contact avec les clients et les intérêts communs que nous partageons. Le travail d’équipe avec mes collègues et l’ambiance de travail sont aussi très appréciables.

Fermer

Marion

51 ans - Allemande - Infirmière - Grevenmacher - 2004

Ich bin Krankenschwester bei der Stiftung Hëllef Doheem. Ich bin ein sogenannter "Springer", das bedeutet, das ich morgens in erster Linie, eventuelle Krankenscheine Ersetze. An zweiter Stelle kümmere ich mich intensiv um "Dossiers" Arbeiten und begleite Mitarbeiter auf Ihrer Tour um sie bei eventuellen Fragen zu unterstützen.

Lire ce témoignage dans son intégralité

51 ans - Allemande - Infirmière - Grevenmacher - 2004

Ich bin Krankenschwester bei der Stiftung Hëllef Doheem im Hilfs- und Pflegezentrum zu Grevenmacher. Ich bin ein sogenannter "Springer", das bedeutet, das ich morgens in erster Linie, eventuelle Krankenscheine Ersetze. An zweiter Stelle kümmere ich mich intensiv um "Dossiers" Arbeiten und begleite Mitarbeiter auf Ihrer Tour um sie bei eventuellen Fragen zu unterstützen. Ich habe zusätzlich eine Ausbildung als Wundmanagerin absolviert und werde deshalb von den Kollegen angesprochen, denen in Ausnahme Situationen bei der Wundversorgung zu begleiten. Ich tausche mich direkt mit den Ärzten aus, wobei die optimale Versorgung der Wunde im Vordergrund steht. Ich habe ausserdem eine Ausbildung als Mentor und Tutor und begleite deshalb auch die neuen Mitarbeiter während deren Ausbildung.

Ich habe mich für die Stiftung Hëllef Doheem entschieden weil Ich ein grosses Interesse an der häuslichen Pflege habe.

In meinem Beruf mag ich besonders den Kontakt zu den Klienten, die Arbeit mit den Kollegen, die Eigenverantwortung in der Pflege während meiner Arbeit und die Weiterbildungsmassnahmen die die Stiftung mir ermöglichen.

Fermer

Marilia

33 ans - Portugaise - Aide-soignante - Bettembourg - 2005

J’occupe un poste d’Aide-soignante à la Stëftung Hëllef Doheem. Mon métier consiste à apporter les aides nécessaires à la vie quotidienne des personnes dépendantes. Je les accompagne aussi lors de diverses sorties, que ce soit pour aller faire les courses ou simplement pour se promener et se distraire un peu.

Lire ce témoignage dans son intégralité

33 ans - Portugaise - Aide-soignante - Bettembourg - 2005

J’occupe un poste d’Aide-soignante à la Stëftung Hëllef Doheem. Mon métier consiste à apporter les aides nécessaires à la vie quotidienne des personnes dépendantes. Je les soutiens par exemple pour leur hygiène corporelle ou leur apporte mon aide pour s’habiller. Je les accompagne aussi lors de diverses sorties, que ce soit pour aller faire les courses ou simplement pour se promener et se distraire un peu.

Je suis rentrée à la Stëftung Hëllef Doheem en tant qu’Aide senior. Mon équipe dirigeante a par la suite accepté d’aménager mon temps de travail pour que je puisse réaliser des études d’Aide soignante parallèlement à mon emploi.

Dans mon métier, j’aime le contact avec les personnes âgées, j’aime les aider et être là quand elles ont besoin de moi. J’apprécie le fait de travailler au sein d’une équipe dynamique, de pouvoir appliquer mes connaissances et pouvoir apprendre de nouvelles choses. Nous sommes une équipe pluridisciplinaire et nous avons beaucoup à apprendre l’un de l’autre.

Fermer

Sven

24 ans - Luxembourgeois - Educateur diplômé - Hesperange - 2010

Ich bin bei der Stëftung Hëllef Doheem als "Educateur diplômé" tätig. Da wir ein interdisziplinäres Team sind, ist meine Arbeit sehr vielfältig.

Lire ce témoignage dans son intégralité

24 ans - Luxembourgeois - Educateur diplômé - Hesperange - 2010

Ich bin bei der Stëftung Hëllef Doheem als "Educateur diplômé" tätig. Da wir ein interdisziplinäres Team sind, ist meine Arbeit sehr vielfältig. Der Schwerpunkt meiner Arbeit ist die Beschäftigung der Klienten. Zusammen mit meinen Kollegen setze ich den pädagogischen Wochenplan auf.  Ich kümmere mich um den pädagogischen Rahmen, das heisst um die Ausflüge oder Aktivitäten, die wir den Klienten anbieten.

Als ich zur Schule ging habe ich ein Praktikum in einem Altersheim absolviert. Das hat mir gut gefallen, jedoch war der Kontakt zu den Klienten  etwas beschränkt, da ich sie nur während den Aktivitäten sah. In der Stiftung Hëllef Doheem kann ich den ganzen Tag mit ihnen verbringen und sie daher viel besser kennen lernen.

In meinem Beruf mag ich besonders die Zeit, die man sich für jeden einzelnen Klienten nehmen kann. Ich mag es meine Arbeitszeit mit den Klienten zu verbringen und zusätzlich durch sie Erfahrungen zu sammeln.

Fermer

Tessy

22 ans - Luxembourgeoise - Auxiliaire de vie - Mondorf - 2009

Je suis Auxiliaire de vie à la Stëftung Hëllef Doheem et rattachée au Foyer de jour de Mondorf. Mon travail consiste à encadrer des activités de groupe visant à stimuler la mémoire des clients, à entretenir leur motricité ou à favoriser le contact et les échanges entre eux.

Lire ce témoignage dans son intégralité

22 ans - Luxembourgeoise - Auxiliaire de vie - Mondorf - 2009

Je suis Auxiliaire de vie à la Stëftung Hëllef Doheem et rattachée au Foyer de jour de Mondorf. Mon travail consiste à encadrer des activités de groupe visant à stimuler la mémoire des clients, à entretenir leur motricité ou à favoriser le contact et les échanges entre eux. Il est également fréquent que j’accompagne les clients lors de sorties organisées par le Foyer.

Attirée par la notoriété de la fondation, j’ai choisi, à l‘âge de 17 ans, de faire mon apprentissage au sein de la Stëftung Hëllef Doheem. L’idée de me déplacer chez les personnes dépendantes pour leur apporter l’aide nécessaire me plaisait beaucoup.

Dans mon métier, j’aime le contact avec les clients. Le vécu de chacun d’entre eux m’intéresse et, du haut de mes 22 ans, je suis souvent impressionnée par leur chemin de vie respectif. Comme les clients arrivent au Foyer le matin et repartent en fin de journée, j’ai le loisir de m’entretenir avec eux tout au long de la journée sans aucune pression au niveau du temps.

Fermer

Beata

46 ans - Polonaise - Aide socio-familiale - Diekirch - 2000

Ich arbeite als "Aide-socio-familiale" bei der Steftung Hëllef Doheem seit 10 Jahren. Meine Arbeit verrichte ich zu Hause bei den Klienten in dem ich ihnen Hilfestellungen bei der Pflege gebe. Ich gehe mit ihnen einkaufen, spazieren oder bleibe mit ihnen zu Hause um die Angehörigen zu entlasten.

Lire ce témoignage dans son intégralité

46 ans - Polonaise - Aide socio-familiale - Diekirch - 2000

Ich arbeite als "Aide-socio-familiale" bei der Stëftung Hëllef Doheem seit 10 Jahren. Meine Arbeit verrichte ich zu Hause bei den Klienten in dem ich ihnen Hilfestellungen bei der Pflege gebe. Ich gehe mit ihnen einkaufen, spazieren oder bleibe mit ihnen zu Hause um die Angehörigen zu entlasten.

Zuvor habe ich in Polen als Sportlehrerin gearbeitet wobei ich Erfahrungen im sozialen Bereich sammeln konnte.

Während meiner langjährigen Zugehörigkeit bei der Stëftung Hëllef Doheem habe ich eine zweijährige Ausbildung zur Aide-socio-familiale absoviert.

Der Kontakt mit den Klienten und auch die Arbeit in einem Team macht mir sehr viel Freude.

Fermer

Martine

42 ans - Luxembourgeoise - Infirmière - Luxembourg - 2002

Je suis infirmière à la Stëftung Hëllef Doheem depuis 2002. Mon travail consiste à faire les prises de sang au domicile des clients ainsi qu’au dispensaire de Luxembourg-ville.

Lire ce témoignage dans son intégralité

42 ans - Luxembourgeoise - Infirmière - Luxembourg - 2002

Je suis infirmière à la Stëftung Hëllef Doheem depuis 2002. Mon travail consiste à faire les prises de sang au domicile des clients ainsi qu’au dispensaire de Luxembourg-ville. En cas de besoin, je renforce de temps à autre l’équipe des infirmières qui se rendent au domicile des clients pour leur apporter les soins nécessaires.

J’ai choisi de travailler à la Stëftung Hëllef Doheem sur les bons conseils d’une amie qui travaillait déjà à la fondation. Dès mon arrivée, j’ai pu apprécier un aménagement du temps de travail qui coïncidait parfaitement à mes engagements privés. Le fait de ne plus devoir travailler la nuit était également appréciable.

Dans mon métier, j’aime le contact avec les personnes et le travail en équipe. J’exerce mon métier avec grand plaisir et apprécie au quotidien la bonne ambiance qui règne au sein de mon équipe.

Fermer

Kevin

22 ans - Allemand - Aide-senior en formation - Ettelbrück - 2011

Ich bin potentieller  Altenpflegehelfer bei der Stëftung Hëllef Doheem. Morgens und abends unterstütze ich die Klienten bei der Grundpflege, Mobilisation und Essenszubereitung. Nachmittags betreue ich die Klienten zu Hause, erledige Einkäufe oder mache Spaziergänge mit ihnen.

Lire ce témoignage dans son intégralité

22 ans - Allemand - Aide-senior en formation - Ettelbrück - 2011

Ich bin potentieller  Altenpflegehelfer bei der Stëftung Hëllef Doheem. Morgens und abends unterstütze ich die Klienten bei der Grundpflege, Mobilisation und Essenszubereitung. Nachmittags betreue ich die Klienten zu Hause, erledige Einkäufe oder mache Spaziergänge mit ihnen.

Ich habe mich für die Stiftung entschieden, weil ich den Umgang mit Menschen mag, und die Arbeit bei der Stëftung Hëllef Doheem ermöglicht mir in 2 Jahren eine Ausbildung in diesem Bereich zu machen. Ich habe als potentieller  Altenpflegehelfer  im Juli 2011 angefangen nachdem ich in meinem Beruf als Maler nicht die nötige Zufriedenheit gefunden habe. In ungefähr 4 Jahren werde ich meine Ausbildung als Altenpflegehelfer abgeschlossen haben.

In meinem Beruf mag ich besonders den täglichen Umgang mit den Menschen, um ihnen Freude zu bereiten. Ich lache gerne und viel mit den Klienten.

Fermer

Sabrina

31 ans - luxembourgeoise - Agent administratif - Mamer - 2007

Je suis agent administratif au centre d’aide et de soins de Mamer. Je m’occupe principalement de l’accueil téléphonique, de la facturation et de la gestion quotidienne du secrétariat. Cette place me permet également d’avoir un rôle d’intermédiaire entre les collaborateurs et l’équipe dirigeante du centre.

Lire ce témoignage dans son intégralité

31 ans - luxembourgeoise - Agent administratif - Mamer - 2007

Je suis agent administratif au centre d’aide et de soins de Mamer. Je m’occupe principalement de l’accueil téléphonique, de la facturation et de la gestion quotidienne du secrétariat. Cette place me permet également d’avoir un rôle d’intermédiaire entre les collaborateurs et l’équipe dirigeante du centre.

Mon attrait pour le secteur social m’a poussé à travailler à la Stëftung Hëllef Doheem. J’étais motivée par le fait d’avoir des contacts avec les personnes âgées et de pouvoir leur rendre service. En effet, de par mon métier, je suis la personne intermédiaire entre les clients et l’équipe dirigeante.

Dans mon métier, j’aime le relationnel qui est important, mais également  les tâches affectées au secrétariat qui sont multiples et valorisantes.

Fermer

Patrick

44 ans - Français - Chauffeur de bus - Larochette - 2001

Je suis chauffeur de bus au sein de la Stëftung Hëllef Doheem. Mon métier consiste à aller chercher les clients à leur domicile le matin pour les conduire au Foyer de jour de Larochette et les ramener chez eux en fin de journée.

Lire ce témoignage dans son intégralité

44 ans - Français - Chauffeur de bus - Larochette - 2001

Je suis chauffeur de bus au sein de la Stëftung Hëllef Doheem. Mon métier consiste à aller chercher les clients à leur domicile le matin pour les conduire au Foyer de jour de Larochette et les ramener chez eux en fin de journée.

J'ai débuté ma carrière professionnelle dans une société en tant que technicien dans les machines de bureautique. Pour des raisons familiales et dans le but d'aider les personnes dépendantes, j'ai choisi de quitter ce poste. J'ai donc fait mon entrée à la Stëftung Hëllef Doheem en 2001 avec un contrat de 10 heures/semaine. Ceci correspondait tout à fait à mes attentes puisqu'en parallèle, je souhaitais m'occuper de mes enfants en bas âge. Je travaille maintenant à raison de 25 heures/semaine.

Dans mon métier, j'aime le contact avec les personnes âgées et le défi que je me fixe à motiver certaines d'entre elles à venir passer une journée au Foyer. J'apprécie aussi l'environnement de service dans lequel je m'investis au quotidien.

Fermer

Ramona

27 ans - Allemande - Infirmière - Hosingen - 2011

Ich bin Krankenschwester bei der Stiftung Hëllef Doheem und mache täglich Infirmierakten, z.B Blutentnahme, Verbandswechsel, aber auch Dienstleistungen im Bereich der Pflegeversicherung in Zusammenarbeit mit Arbeitskollegen.

Lire ce témoignage dans son intégralité

27 ans - Allemande - Infirmière - Hosingen - 2011

Ich bin Krankenschwester bei der Stiftung Hëllef Doheem und mache täglich Pflegemaßnahme, z.B Blutentnahme, Verbandswechsel, aber auch andere Dienstleistungen im Bereich der Pflegeversicherung (z.B Körperpflege) in Zusammenarbeit mit meinen Arbeitskollegen.

Ich habe mich für die Stiftung entschieden, weil mich die häusliche  Pflege schon immer interessiert hat und einige meiner Freunde bereits bei der Stëftung Hëllef Doheem arbeiten und es ihnen dort gefällt. Da die Stiftung auch im Norden von Luxemburg sehr verbreitet ist, ist dies auch ein Vorteil für mich, um von meinem Heimatort zur Arbeitsstelle zu gelangen.

In meinem Beruf mag ich besonders die Vielseitigkeit, da jeder Tag neue Aufgaben mit sich bringt. Ich mag den Kontakt mit dem Klienten und auch die Beziehung die ich mit Ihm aufbauen kann.

Fermer

Pauline

29 ans - Belge, d'origine congolaise - Aide-soignante en stage d'adaptation - Heiderscheid - 2011

Je suis aide-soignante en stage d’adaptation de 2 ans. Mon travail consiste à prodiguer des soins au domicile des clients et à veiller à leur hygiène corporelle. J’assure également les gardes à domicile.

Lire ce témoignage dans son intégralité

29 ans - Belge, d'origine congolaise - Aide-soignante en stage d'adaptation - Heiderscheid - 2011

Je suis aide-soignante en stage d’adaptation de 2 ans. Mon travail consiste à prodiguer des soins au domicile des clients et à veiller à leur hygiène corporelle. J’assure également les gardes à domicile.

La fondation m’a été recommandée par plusieurs personnes qui ont mis en avant une bonne ambiance de travail, une charge de travail adaptée et des horaires corrects. J’y trouve grande satisfaction d’autant plus que la proximité de mon lieu de travail par rapport à mon domicile et à l’école de mes enfants me permet de maintenir un bon équilibre entre ma vie professionnelle et ma vie privée.

Dans mon métier, j’aime le contact avec les personnes. De plus, n’ayant jamais vécu au Luxembourg avant 2011, mon métier me permet de me familiariser davantage avec la culture luxembourgeoise.

Fermer